Tout Un Fromage

Le blog de référence sur le Fromage


ACCUEIL - LE FROMAGE PASSE A LA CASSEROLE - HISTOIRE(S) DE FROMAGES - LE FROMAGE S’ÉTIQUETTE - CITATIONS AFFINEES - LES FROMAGES TOUT NUS - FROMAGE & VIDEO


13 janvier 2010

Fabrication du Morbier

Morbier

     Le lait (de vache), issu de deux traites consécutives est tout d'abord empresuré.
     Petit à petit, il est réchauffé à 40° maximum.
     Une fois emprésuré, le caillé ainsi obtenu est coupé en petits grains puis brassé afin de favoriser son égouttage.
     Il est ensuite placé dans des cuves et y subit un premier pressage.
     Sorti des moules, le vaillé est découpé en deux moitiés.
     La première moitié est recouverte d'une couche de charbon végétale avant d'être recouverte de la seonde moitié.
     Le Morbier est ensuite placé sous presse avant d'être déposé en cave (7 à 15 degrés) pour y subir un affinage de 45 jours minimum.
    



Commentaires

    mon fromage préféré.... il est bon cru, cuit, sur du pain en salade, en raclette... je l'aime je l'aime je l'aime
    Judith

    Posté par judith, 14 janvier 2010 à 12:13

Poster un commentaire